La Chine met l’accent sur la production avancée de puces

BEIJING, 11 mai 2021 /PRNewswire/ — China.org.cn a publié un article intitulé « La Chine met l’accent sur la production avancée de puces ».

L’industrie chinoise des semi-conducteurs accélère la mise au point de puces de pointe, le processus national de 28 nanomètres (nm) devant entrer en production de masse cette année, tandis que le processus de 14 nm devrait suivre l’année prochaine, selon plusieurs sources.

Dans l’industrie, 28 nm est la ligne de démarcation entre la fabrication de circuits intégrés de bas à moyenne gamme et de milieu à haut de gamme.

An exhibition booth of China's Semiconductor Manufacturing International Corporation (SMIC) was seen at the China International Semiconductor Exhibition 2020 in Shanghai, Oct. 14, 2020.

Outre les puces pour les processeurs, les cartes graphiques et l’intelligence artificielle, d’autres produits industriels courants tels que les téléviseurs, les climatiseurs, les automobiles, les trains à grande vitesse, les satellites, les robots industriels, les ascenseurs et les drones sont les applications les plus courantes utilisant le processus technologique de 28 nm.

« La Chine doit de toute urgence se diriger vers la production de puces haut de gamme, et être capable de produire des puces de 28 nm signifie qu’elle pourra répondre à la majeure partie de la demande de puces sans compter sur d’autres pays », a déclaré Teng Ran, responsable du Centre de recherche industrielle sur les circuits intégrés de CCID Consulting, une société affiliée à un groupe de réflexion relevant du ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information.

Selon M. Teng, alors que le processus de fabrication de puces de 14 nm arrivera à maturité l’année prochaine, le constructeur chinois SMIC (Semiconductor Manufacturing International Corporation) rejoindra les rangs d’Intel, TSMC et Samsung en tant que première entreprise chinoise à acquérir la technologie 14 nm et à la mettre en production de masse.

M. Teng a déclaré que le processus de 14 nm de SMIC sera appliqué dans les domaines de la technologie 5G et de l’informatique haute performance, et a affirmé qu’il pourra largement répondre à la demande.

Cette percée survient à un moment où SMIC et d’autres entreprises technologiques chinoises font l’objet d’importantes restrictions commerciales imposées par les États-Unis.

L’an dernier, les progrès réalisés dans les technologies de fabrication de puces chinoises ont dépassé les attentes nationales avec des percées en ondes millimétriques pour la 5G et le succès de la puce de traitement FinFET N+1 de SMIC.

L’industrie chinoise du circuit intégré est en train de passer d’un développement à grande vitesse à un développement de haute qualité, a souligné M. Teng.

Selon les estimations de l’industrie chinoise des semi-conducteurs, les ventes de circuits intégrés en Chine ont atteint 884,8 milliards de yuans en 2020, ce qui représente un taux de croissance annuel moyen de 20 % et trois fois le taux de croissance de l’industrie mondiale des circuit intégré au cours de la même période, a déclaré Tian Yulong, ingénieur en chef et porte-parole du ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information, lors d’une conférence de presse tenue le 1er mars.

L’industrie du circuit intégré en Chine a connu une croissance impressionnante et constante au cours de la période du 13e Plan quinquennal (2016-2020), avec des améliorations significatives des techniques de fabrication, des technologies d’emballage et des matériaux d’équipement clés, a noté M. Tian.

« Les entreprises ont également connu une croissance constante, dont un certain nombre ont émergé en tant que leaders mondiaux dans la conception, la fabrication, l’emballage et les tests, ainsi que dans d’autres liens de la chaîne industrielle », a-t-il ajouté.

Tout en ayant fait des progrès sur plusieurs fronts, M. Teng a admis que la Chine est encore en retard en ce qui concerne le développement de puces plus avancées. Il a appelé à une plus grande collaboration internationale, « car l’industrie du circuit intégré est vraiment une industrie mondiale et aucun pays ne devrait être isolé de la chaîne industrielle ».

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1506401/image.jpg

You May Also Like