XELS, une plateforme blockchain respectueuse de l’environnement pour l’achat et l’échange de crédits carbone, est cotée sur Bittrex Global

Startup visant à fournir aux entreprises et aux particuliers l’accès à un marché du carbone décentralisé, intuitif, transparent et exempt de fraude.

TOKYO, 7 avril 2021 /PRNewswire/ — XELS, une startup qui s’attaque au changement climatique en augmentant la participation et la transparence des marchés du carbone, a inscrit son jeton éponyme XELS sur Bittrex Global aujourd’hui. XELS fournira aux entreprises et aux particuliers l’accès à une plateforme de compensation carbone basée sur la blockchain, initialement axée sur les crédits de compensation carbone volontaires tokenisés. Ces crédits sont de plus en plus intéressants pour les entreprises qui veulent montrer aux consommateurs qu’elles prennent au sérieux la réduction de leur empreinte carbone.

Logo

Depuis la naissance des marchés du carbone à la suite du protocole de Kyoto et de l’accord de Paris, la fraude a entravé l’efficacité des ventes et des échanges de crédits carbone. Des acteurs malveillants vendent parfois de faux crédits ou des crédits périmés, et la fraude au « recyclage » a entraîné la double dépense de crédits contractés. Les marchés du carbone constituent un système parfait pour la technologie du registre distribué de la blockchain, car les transactions ne peuvent pas être modifiées, inversées ou dupliquées. Les crédits carbone tokénisés peuvent également être « brûlés », un hash de transaction publique prouvant qu’ils ont été retirés à vie.

« Nous pensons que la décentralisation est le seul moyen pour que les marchés du carbone puissent fonctionner efficacement », explique Takeshi Nojima, fondateur et PDG de XELS. « XELS permettra au secteur de tenir des registres ouverts et transparents – de la production à la vente, en passant par la retraite. En permettant aux entreprises de compenser leurs émissions de carbone de manière transparente et sans crainte de fraude, elles seront encore plus disposées à lutter contre le réchauffement climatique et les consommateurs auront l’impression qu’elles ont vraiment l’intention de s’impliquer pour l’environnement. »

XELS existera en tant que jeton de plateforme, utilisé pour accéder à un ensemble de crypto-monnaie stable qui sera indexé sur différents crédits de compensation carbone volontaires répondant aux normes industrielles. À l’avenir, la société cherche également à offrir des crédits de « conformité », qui sont fortement réglementés dans le cadre des accords nationaux de plafonnement et d’échange. Le Japon accuse un retard par rapport aux nations européennes, où les entreprises sont obligées d’acheter des crédits de conformité pour éviter de lourdes taxes. XELS est déjà en pourparlers avec de nombreuses entreprises cotées en bourse au Japon qui souhaitent se ranger du côté du Premier ministre Yoshihide Suga, ayant pour objectif d’atteindre zéro émission nette de carbone à l’échelle nationale d’ici 2050.

Alors que XELS existera en tant que jeton ERC20 au lancement, la société est consciente des préoccupations que soulève la forte consommation d’énergie associée à l’Ethereum, au Bitcoin et aux autres crypto-monnaies. D’ici la fin de l’année, XELS migrera vers une blockchain exclusive à faible consommation d’énergie que l’entreprise développe depuis 2017. La chaîne XELS adopte une approche hybride de preuve d’enjeu et de preuve de travail, tout en permettant aux utilisateurs d’exécuter un nœud complet sur un ordinateur portable classique sans avoir besoin de matériel de minage gourmand en énergie.

XELS, basée à Tokyo et à Hong Kong, est membre de la Coalition de la chaîne climatique.

Pour en savoir plus sur XELS, consultez le site www.xels.io

Pour les demandes de renseignements des médias, veuillez contacter pr@xels.io

Si vous êtes une entreprise ou un particulier qui souhaite accéder au marché d’avenir et décentralisé du carbone avec XELS, veuillez contacter offset@xels.io

Logo – https://mma.prnewswire.com/media/1480245/Xels_Logo.jpg

You May Also Like